6e séminaire de la Chaire UNESCO – IREST/EIREST : « Les paysages culturels vivants au défi du tourisme », UNESCO, Paris, 15 décembre 2015

La Chaire UNESCO « Culture, Tourisme, Développement » de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne / IREST – EIREST organise, en collaboration avec le Centre du patrimoine Mondial de l’UNESCO, la Convention France-UNESCO, l’Association des Biens Français du Patrimoine Mondial et ICOMOS France, son 6e séminaire le mardi 15 décembre 2015, sur le thème : Les paysages culturels vivants au défi du tourisme

L’étendue des paysages culturels pose la question de la destination touristique de façon complexe : la cohérence du périmètre inscrit au patrimoine mondial n’a pas forcément une lisibilité d’ensemble en tant que destination au moment de son inscription.

De plus, la notion de paysage culturel vivant implique l’existence d’activités productives dont la durabilité est consubstantielle à l’inscription. Quelle concurrence avec une activité touristique qui peut contribuer à une esthétisation et à une muséification des lieux et entraver, par son déploiement dans l’espace, les autres activités économiques ?
Le nombre parfois considérable d’acteurs qui interviennent sur ces territoires complexes implique une analyse de leur rôle et positionnement dans le développement, la communication et la création d’une nouvelle destination. Quelle gouvernance touristique mettre en place pour mettre en syntonie des acteurs ayant des objectifs divers ?

Enfin, les paysages culturels sont le lieu de vie et d’activité de populations locales. Les attentes de ces différents mondes, ceux qui y vivent, ceux qui y travaillent, ceux qui visitent – ne sont pas toujours les mêmes. La « mise en tourisme » des paysages culturels vivants n’est ainsi pas toujours dénuée de conflits et de tensions. Comment assurer la rencontre entre ceux qui y vivent de façon permanente et ceux qui l’habitent temporellement, dans le cadre d’un séjour touristique ?

Ce séminaire posera cet ensemble de questions, en s’appuyant sur plusieurs exemples de paysages culturels vivants, en France et ailleurs. Une attention particulière sera accordée, durant la première session, aux paysages du vin et de la vigne, en tant qu’emblématiques d’un questionnement sur la création de destinations oenotouristiques en lien avec des périmètres UNESCO et du rapport entre paysages de production et consommation touristique. L’après-midi visera à élargir ces questionnements à l’ensemble des paysages culturels.

Retrouvez le programme du séminaire, en cliquant ici

Les inscriptions sont obligatoires auprès de maria.gravari-barbas@wanadoo.fr et sebastien.jacquot@univ-paris1.fr